Le cake salé protéiné au quinoa rouge

Non, vous ne rêvez pas : je suis bien une adepte inconditionnelle du cake, en version salée ou sucrée. Il est difficile de résister à une petite tranche, c’est très simple à transporter, le cake se conserve plusieurs jours, on peut y mettre ce que l’on veut et en particulier vider ses stocks en fin de semaine… C’est diététique, rapide et économique !

Personnellement, je l’appelle mon “vide-frigo” ! Il me reste des oeufs, un peu de lait, de la farine, des légumes qui font la tête, une fin de fromage… L’avantage, c’est qu’il est possible d’y camoufler des aliments que l’on apprécie pas forcément ou bien que l’on veut faire manger à quelqu’un… Hou la vilaine !

Quand j’intègre des légumes, je les fais toujours sauter/pré-cuire/rôtir avant de les ajouter dans la pâte. De ce fait, ils ont un meilleur goût légèrement caramélisés par la cuisson et surtout, ils ne rendent pas leur eau à la cuisson et donc ne détrempe pas la pâte. Cela limite les risques de louper en cuisine !

Cette fois-ci, j’ai voulu l’enrichir en protéines. En effet, lorsque l’on fait un cake aux légumes avec 2 ou 3 oeufs, on en mange 2/3 tranches avec une salade et la portion de protéines par assiette est donc… quasi nulle. Elle peut s’améliorer avec un peu de fromage à pâte dure.

Ici, j’ai innové. C’était une première pour moi mais j’étais quasi sûre que àa allait fonctionner : ajouter du quinoa rouge cuit en plus des autres ingrédients. Par sa forte teneur en protéines et en fibres, le quinoa (qu’importe la couleur) est un ingrédient phare des assiettes végétariennes (comme les légumes secs, le teff, ou autre céréales complètes). Il n’est pas réservé aux végétariens bien sûr, mais c’est une graine à ne pas laisser de côté pour apporter des protéines végétales. J’ai donc remplacé une partie de la farine par quelques cuillères de quinoa rouge, cela apporte du peps coloré à la mie du cake et une texture particulière à la mâche. 

Pour réaliser un cake (moule traditionnel) :

  • 180g de farine T65 bio
  • 30g de flocons de sarrasin
  • 40g de quinoa rouge (poids cru avant cuisson), ici de la marque Quinola
  • 3 oeufs
  • 1 yaourt nature ou 150ml de lait (au choix, animal ou végétal)
  • 1 courgette en rondelles sautée à l’huile d’olive
  • 1 boîte de sardines entières grillées ou natures (avec arêtes, pour l’apport en calcium qui se trouve dans son petit squelette comestible)
  • 1 sachet de levure chimique
  • 50g d’huile de colza
  • 1 pincée de gros sel, du poivre et des herbes de provence

Préchauffez le four à 180°C. Faites sauter la courgette en rondelles dans 1 c. à soupe d’huile d’olive. En parallèle, faites cuire le quinoa rouge 14 minutes (10min pour du blanc, 20min pour du noir). Pendant ce temps, mélangez la farine, les flocons, le sel, le poivre, les herbes et la levure. Ajoutez les oeufs et le laitage. Commencez à mélanger au fouet puis incorporez l’huile et les sardines égouttées/émiettées. Une fois la courgette et le quinoa cuits, ajoutez-les à la pâte. Versez dans un moule anti-adhésif et faites cuire 40minutes.

1 portion = 1/4 du cake + des légumes (crus ou cuits), ajoutez un laitage et un fruit. Bon appétit !

Suivre:

2 Commentaires

  1. 24 septembre 2017 / 15 h 42 min

    C’est une recette que je vais m’empresser de refaire pour déjeuner sur le pouce à la fac et “booster” ma lunchbox !
    Bises <3

    • Tiffany-Skye
      26 septembre 2017 / 8 h 47 min

      Merci Hélène pour ton commentaire !
      Hâte d’avoir ton retour sur ta version du cake salé 😀