Écosse : Edimbourg, Glasgow & Glenfinnan

Voici le premier article d’une série de trois pour vous décrire et vous apporter toutes les informations possibles concernant mon voyage de 10 jours en Écosse. Nous avons (presque) réussi à faire le tour du pays. Attention les yeux !

Cet article abordera :

  • EDIMBOURG : lieu d’atterrissage et découverte de la ville sur 2 jours/2 nuits
  • GLASGOW : transfert en car, découverte de la ville sur 2 jours/2 nuits et location de voiture
  • GLENFINNAN : début du road trip en voiture par les lochs, 1 nuit atypique en train à vapeur


EDIMBOURG

Pour venir en Écosse et payer le moins cher possible, nous avons comparé toutes les compagnies et nous n’avons pas volé avec la même à l’aller et au retour. Les prix sont peut-être plus intéressants en réservant bien à l’avance mais nous n’avons planifié notre voyage qu’un mois et demi avant.

Nantes > Paris en covoiturage + Paris CDG > Edimbourg avec Air France (200€ le tout)

Un vol court et efficace (2h) avec 1h de décalage horaire en arrivant (départ 7h, arrivée 8h heure locale). Nous avions donc toute la journée pour profiter de la capitale écossaise. Nous rejoignons notre Bed & Breakfast (équivalent chambre d’hôtes en France) situé près du parc The Meadows pour y déposer les bagages.

Edimbourg est une petite capitale à tendance médiévale, où tout se fait à pied. En deux jours, nous avons vu le principal mais un troisième jour n’aurait pas été de refus pour les détails (le port, visiter le palais de l’intérieur, le Scottish National Gallery, tester d’autres adresses). L’avantage, c’est que la plupart des attractions et lieux à visiter sont gratuits.

Les MUST à ne pas manquer à Édimbourg

  • Se balader au parc The Meadows
  • Grimper sur Arthur’s Seat (Holyrood Park)
  • Grimper au Calton Hill
  • Marcher sur le Royal Mile (1mi = 1,6km)
  • Voir le Château d’Edimbourg depuis le parc Princes Street
  • Photographier Victoria Street
  • Visiter le cimetière de Greyfriars
  • Visiter le Scottish National Museum (gratuit)
  • Manger un Scottish Vegan Breakfast chez Hemma
  • Visiter le Palais Royal (Holyrood Palace) siège de la Reine
  • Visiter le Parlement (gratuit)
  • Se balader dans le New Town et découvrir la ruelle « Circus Lane »
  • Si vous avez le temps : photographier les ponts de Firth of Forth

Les bonnes adresses à Edimbourg

  • Fig Tree (omni, végétarien, vegan) et leur terrasse adorable
  • Hemma pour un scottish breakfast veggie ou vegan fabuleux (et tout le reste de la carte aussi)
  • David Bann, un restaurant entièrement végétarien assez haut de gamme et à tout petits prix
  • Brunch Upper ou The Pantry pour bruncher tous les jours
  • Henderson’s (café & restaurant vegan)
  • Non testées mais qui étaient sur ma to-do-list : Love Crumbs, Nomad

GLASGOW

Nous avons relié les Edimbourg et Glasgow en car (10£ pour 2 personnes) par la compagnie National Express. Vous pouvez réserver directement sur leur site. C’est un car direct qui dure entre 1h10 et 1h30 suivant le trafic. La gare routière d’Edimbourg (“Bus Station”) se trouve dans le New Town et est très facile d’accès. Nous sommes arrivés à Glasgow Bunachan, au coeur de toute l’agitation d’une grande ville. Glasgow n’est pourtant pas la capitale, mais elle en a tous les aspects (grandes artères, buildings, avenues remplies de magasins, le métro, la circulation). C’est une ville qui grouille, tout le contraire d’Édimbourg.

Notre airbnb se trouvait en proche périphérie sur la Duke Street (station Bellgrove). C’est à 30 minutes à pied du centre-ville en passant par la cathédrale de Glasgow. Tout peut se faire à pied aussi, à condition d’avoir du temps et de l’énergie. Notre première journée à Glasgow s’est terminée à plus de 30 000 pas, sous un soleil radieux, c’était donc assez sportif !

Sur place, nous avons testé seulement deux adresses car nous profitions d’être en appartement pour manger “maison”. Manger à l’extérieur midi et soir pendant 10 jours, c’est tout de même un sacré budget !

Les bonnes adresses à Glasgow

  • Singl-end (omni, veggie, vegan)
  • Brunch chez Tibo (sur Duke Street dans notre quartier) pour un veggie scottish breakfast

N.B : le vegan scottish breakfast se compose souvent de pain, avocat, champignons, tomates, saucisses végétales, haggis végétale (galettes de légumineuses, légumes et avoine, faisant référence au haggis traditionnel qui est un mélange d’abats).

Les MUST à ne pas manquer à Glasgow

  • Cathédrale de Glasgow
  • Balade le long de la Clyde Walkway
  • Université de Glasgow (coucou l’ambiance Harry Potter)
  • Jardin botanique
  • Parc de Kelvingrove
  • Glasgow Tower
  • SSE hydro
  • Finnieston Crane
  • The Light House
  • Les rues autour de Glasgow Central Station
  • Le cimetière du Necropolis (d’où il y a un joli point de vue sur la cathédrale)
  • Parc Glasgow Green et le Palais du Peuple
  • Les murs tagués devant la brasserie “Tennent” (ambiance mur de Berlin)

Nous avons croisé tout ces lieux en deux jours complets sur place, sans prendre le métro.

Nous récupérons notre voiture de location SIXT le matin du départ de Glasgow pour continuer notre voyage en voiture, découvrir le pays en itinérance (jamais 2 nuits au même endroit à partir de ce moment). Comme il faut conduire à gauche, nous ne voulions pas nous infliger de devoir gérer la boite de vitesse à gauche, donc nous avons opté pour une voiture automatique. Un confort qui a un coût supplémentaire mais vraiment, nous n’avons pas regretté. L’Écosse est un pays très (très) onéreux en été, du logement à la voiture. Heureusement, les autoroutes sont gratuites, c’est déjà ça.

6 jours de location chez SIXT pour modèle automatique avec kilométrage illimité en “one way” c’est-à-dire que le point de départ est différent du point d’arrivée : 650€ environ (sans compter l’essence, ce serait trop beau, et pour un seul conducteur, pas deux).


GLENFINNAN

En route vers notre lieu final pour ce 5ème jour, nous dormirons à Glenfinnan, dans un endroit atypique. Dans ce petit village, se trouve le célèbre viaduc sur lequel circule le train “Jacobite” qui a inspiré JK Rowling pour son roman Harry Potter. Les fans reconnaitront les lieux !

Ce train relie aujourd’hui Fort William et Mallaig (d’où vous pouvez prendre le ferry pour rejoindre l’île de Skye). Le trajet dure environ 2h. Il passe 2 fois par jour dans l’année, et 4 fois durant la pleine saison estivale. Ce qui permet de pouvoir le photographier 2 fois face à nous, et 2 fois dans l’autre sens. Il faut compter environ 30 minutes après son départ de Fort William pour pouvoir le voir depuis Glenfinnan.

Sur la route, nous nous arrêtons toutes les 10 minutes, ce qui rallonge considérablement le trajet initialement prévu. La cause ? L’écosse est si belle que tout est terriblement photogénique. Il est prévu au bord des routes de campagne des “passing place” qui sont des sortes d’agrandissements de la voie pour pouvoir y stationner quelques minutes. Autant vous dire que nous les avons bien utilisées !

Glenfinnan a donc investi un ancien train à vapeur pour en faire un train couchettes de 10 lits. Chaque petite chambre (environ 4-5m2) est composé d’un lit superposé. Les sanitaires et la pièce de vie (cuisine bien équipée avec électroménager et couverts) sont à partager. Il faut s’y prendre bien en avance pour réserver car c’est très vite complet !

Il y a très peu voire aucun hôtel ni B&B dans le coin, c’est donc the-place-to-be si vous souhaitez faire un stop dans cette région pour un “petit” prix. Pour 2 personnes, draps et serviettes compris, j’ai payé 40 livres (soit environ 45€). C’était notre nuit la moins chère du voyage mais la plus surprenante. J’ai adoré le concept, c’était court mais franchement confortable malgré un apriori fort au départ.

Nous avons choisi le chemin “trail” de 1,6km pour rejoindre le viaduc depuis notre train-couchette. Une jolie petite randonnée de 40 minutes qui nous a permis d’admirer des paysages à couper le souffle, un mélange de ciel bleu, lumière et nuages chaotiques. Pour autant, il n’a pas plu ! En Écosse, j’ai pu remarquer à de nombreuses reprises que les nuages circulent très vite dans le ciel, ce qui provoque des “projecteurs de lumière” comme si nous étions sur scène.

Après cette journée très riche, nous avons passé une soirée et nuit dans le plus grand des calmes au milieu de nulle part. Faites attention, il n’y a pas de restaurant, centre ville, ni épicerie aux alentours. Ayez de quoi dîner et petit-déjeuner avec vous. Nous étions passés faire quelques courses en achetant des aliments non périssables dans un supermarché sur la route. Le lendemain, nous partions pour un petit voyage depuis Glenfinnan, en passant par Fort William, Eilan Donan Castle pour arriver sur les Terres de mon prénom : l’île de Skye.


J’espère que ce premier article vous a plu. Deux autres vont suivre sur notre escapade sur l’île de Skye, puis au Nord-Est du pays. En tout cas, vous pouvez aisément découvrir Glasgow et Edimbourg sans voiture et en 4-5 jours.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *