Muffins chocolat-café au yaourt

En collaboration avec la marque de yaourts végétaux À bicyclette, j’ai réalisé ces petits muffins au yaourt végétal aromatisé au café, agrémentés d’un chocolat de la marque Anka à la spiruline (d’ailleurs, vous pouvez participer à leur cagnotte pour qu’ils puissent se développer encore et encore !). Ce chocolat est à 74% de cacao et contient 5g de spiruline par tablette. On ne la sent pas du tout, et pourtant elle est bien là, et ses bienfaits aussi ! Je me suis dit que ce combo pouvait être parfait. En format individuel, au nombre de 7 pour cette recette, ils peuvent être emportés partout, être congelés, ou bien se conserver plusieurs jours sans (trop) sécher.

Les yaourts végétaux À bicyclette se trouvent en grande surface, sur Nantes, ils sont chez Leclerc. Malheureusement, les lieux ne sont pas mentionnés sur leur site internet, à vous de vous lancer dans cette petite chasse au trésor pour les trouver dans vos rayons.

Les yaourts végétaux natures, c’est ok. Mais nous savons tous et toutes que les versions aromatisées sont pleines de sucre. Après le déroulé de la recette, je vous propose donc un petit décryptage des étiquettes, et une comparaison avec un autre yaourt végétal au café d’une autre marque. En plus, ceux-ci sont sans soja puisque réalisés à partir de riz, avoine et amande.


RECETTE

Pour 7 muffins, il vous faut :

  • 2 pots de yaourts végétaux À bicyclette aromatisés au café
  • 40g de sucre complet
  • 40g d’huile de colza
  • 200g de farine T65 bio
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2 oeufs bio ou “bleu-blanc-coeur”
  • 30g de chocolat noir 74% à la spiruline de la marque Anka (sinon chocolat noir en tablette)

Préchauffez le four à 180°C. Mélangez les ingrédients secs (farine, levure, sucre) puis ajoutez peu à peu les ingrédients liquides (oeufs battus, puis huile, puis les 2 yaourts). Remplissez les moules à muffins et décorez d’un peu de chocolat noir en morceaux. Enfournez 20 minutes.

DÉTAIL NUTRITIONNEL

Pour 1 muffin, vous obtenez : 240 kilocalories dont 6,5g de protéines, 10,5g de lipides et 30g de glucides.

Une répartition très intéressante puisque les protéines présentes ainsi que l’huile de colza vous apportent de bons oméga 3. Vous pouvez enrichir la recette en fibre en utilisant une farine plus complète ou bien la réaliser sans gluten. Attention, les yaourts À bicyclette contiennent du gluten (avoine).

ETUDE COMPARATIVE

Décryptons ensemble mes annotations concernant la composition. Penchons-nous sur la répartition des macro nutriments (protéines, lipides, glucides) et la teneur en micro nutriments (vitamines et minéraux). Tout d’abord ce produit doit être consommé occasionnellement car la teneur en kilocalories équivaut à 2 yaourts natures (1/2 écrémé animal ou soja nature), et que la teneur en glucides est élevée (équivaut à un yaourt nature + une fruit en termes de sucres). Cependant, la composition globale du produit est satisfaisante.

INGRÉDIENTS

Tous les ingrédients sont connus. Sous des termes un peu barbares se cachent des nutriments (antioxydant tocophérols = vitamine E, phosphates de calcium = permet d’enrichir en calcium, amidon = synonyme de sucre issu des céréales). Comme indiqué, seul le sirop de sucre caramélisé aurait pu être évité. Je préfère encore consommer du sucre naturel que du sirop de sucre dont l’indice glycémique explose.

L’avoine, l’amande et le riz arrivent au début de la liste des ingrédients, ce qui est appréciable du fait de la mention (amande-riz-avoine) sur l’emballage. J’aurais été déçue s’il n’y avait que des traces ou arômes de ces aliments. Par contre, le sucre arrive en 2ème position (nb : les ingrédients sont classés par ordre décroissant), c’est à revoir. L’arôme est naturel et on ne relève pas de conservateurs, ouf.

MACRO NUTRIMENTS

La teneur en protéines est faible mais comme il n’y a pas de soja, il n’y a que très peu de chance de trouver de la protéine dans les céréales présentes (surtout quand on regarde leur dosage). On se rapproche de la teneur en protéine d’un lait d’avoine, d’épeautre, de riz… Donc ce n’est pas un critère de choix.

La teneur en matières grasses est à hauteur d’un lait 1/2 écrémé (qui est à 1,6gr de lipides/100gr). Issue de la noix de coco et de l’amande, on s’en sort avec un faible taux d’acides gras saturés, comme ce sont des corps gras végétaux.

Le teneur en glucides est assez élevée. Contrairement aux yaourts de soja ou au lait animal, on cumule deux sortes de sucres : amidon des céréales (riz, avoine) et sucre d’ajout (en poudre, sirop de sucre). Là où les yaourts de soja n’ont pas de glucides en version nature, le lait animal contient déjà 5 à 6g de lactose par portion naturellement. C’est ce qui “sucre” légèrement les laitages natures. En termes de sucre d’ajout, les yaourts végétaux À bicyclette en contiennent autant que leurs semblables végétaux (exemple : Sojasun au café). La teneur totale est de 19g “à cause” de la présence de féculents.

MICRO NUTRIMENTS

Le lait de vache (ou autre animal) contient en moyenne 115 à 130mg de calcium/100gr. Nous avons là 120mg de calcium/100gr de produit (soit 1 pot), ce qui est son stricte équivalent. En sachant que le calcium végétal ou minéral s’absorbe comme le calcium animal (ce qui n’est pas le cas du fer par exemple). En plus, on y trouve de la vitamine D, permettant de fixer ce calcium. De ce côté, c’est un grand oui ! A noter que la plupart des marques le font (notamment Alpro ou Saint-Hubert). Les intolérants au lactose ou végétaliens ne doivent pas être “punis” de leur choix/obligation alimentaire. Tous sur un même pied d’égalité s’il vous plaît les industriels.


CONCLUSION

Ces yaourts, oui, mais plutôt occasionnellement (1 pack de 4 par semaine par exemple) ou bien utilisés en cuisine (comme ici en muffins, cake ou bien pancakes). Ils ont donné un moelleux incomparable aux muffins, malgré une faible teneur en huile. Ils ont “présucré” la pâte me permettant de ne mettre que 30g de sucre à la place des 100gr parfois demandés dans certaines recettes. De mon point de vue, qu’importe le cake, la quantité de sucre d’ajout ne doit pas dépasser 70-80gr (ce qui correspond encore à 1 c. à soupe de sucre par portion). On fonce avec modération, en gardant la notion de plaisir qui est e-s-s-e-n-t-i-e-l-l-e !

Je remercie la marque À bicyclette pour leur confiance.

Suivre:

2 Commentaires

  1. Claire Martin
    5 octobre 2018 / 22 h 35 min

    Super article ! Le format est top ! Continue ! Je trouve ça vraiment intéressant de détailler l’étiquetage, pour des personnes qui ne le comprennent pas (Moi je suis en fin de BTS diététique donc c’est plus simple !).
    J’espère lire plus d’article comme ça, je t’encourage à continuer

    • 6 octobre 2018 / 8 h 33 min

      Merci Claire pour ton commentaire 🙂
      Cela m’encourage à prendre le temps de refaire ce type d’article ! Cela prend du temps et de l’énergie, pour la bonne cause, pour notre joli métier 🙂 Bon courage pour ton BTS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *