Visiter Berlin en 4 jours

J’ai à coeur de connaître le continent européen avant de me pencher sur les autres cultures, même si j’admets être déjà partie au Canada et au Maroc. Cependant, maintenant, je préfère multiplier les courts séjours (moins chers et plus pratiques en termes de congés) tant que j’ai l’énergie pour me déplacer et devoir revenir très vite à la réalité du quotidien.

De par mon statut professionnel, j’ai la chance de pouvoir poser des congés là où je souhaite partir, même quelques semaines avant. Par contre, je ne peux pas m’offrir 2 semaines d’un coup, alors je profite de week-ends prolongés pour m’aérer et voyager. Ma meilleure amie et moi-même avons les mêmes goûts en termes de destinations, façon de vivre et de voyager. Nous ne prévoyons rien à l’avance mis à part le transport et l’hébergement. Le reste, nous voyons sur place.


COMMENT S’ORGANISER ?

Berlin, c’est une capitale, certes, mais qui reste à taille humaine (comme Paris). C’est une ville très plate (réputée pour son marathon par ailleurs), donc tout se fait à pied très facilement si le temps et la météo le permettent.

L’avion ? Pour payer moins cher, je suis partie de Paris par EasyJet (70€ A/R) et ai réservé des trains Paris ><Nantes avec Ouigo (15€). Nous avons séjourné du jeudi 4 janvier au lundi 8 janvier soit 4 nuits sur place afin d’avoir 3 vraies journées pleines pour visiter. J’ai pris l’option bagage en soute car je savais que partir en plein hiver, pour moi, s’avère toujours compliqué avec une seule petite valise cabine (25€ par vol).

L’hébergement ? Nous prenons toujours une auberge ou un hôtel assez “jeune” et moderne. Nous privilégions les chaînes pour être certaine que l’établissement respecte une charte, et ne pas avoir de mauvaises surprises à l’arrivée. C’est une sécurité, mais au moins, nous ne sommes jamais déçues et nous savons à quoi nous attendre (ameublement, propreté, horaires, composition du petit-déjeuner, wifi etc). Nous avons choisi Generator Hostel, dans le quartier de Mitte et avons payé sans petit-déjeuner 180€ pour 4 nuits (soit 90€ par personne, en chambre privée).

Sur place ? Nous avons acheté chacune un guide sur Berlin (type “Un grand week-end à…”) afin de potasser le sujet avant de partir. Échec, nous n’avons pas trouvé le temps ! Je l’ai donc (un peu) parcouru sur le trajet, pour que l’on puisse savoir comment rallier l’aéroport au centre de Berlin (train S9, ticket ABC à 3,40€). Le premier soir, nous avons planifié à l’aide du guide, les activités et lieux à voir sur les 3 jours qui suivent.


JOUR 1

J’avais réservé en amont la visite gratuite de la coupole du Reichstag, qui doit se faire par internet. Après une première nuit berlinoise, nous sommes parties à pied de l’hôtel jusqu’au Reichstag (1,6km) pour une visite prévue à 9h30. Je vous recommande cette visite, qui se fait seul mais le dépliant fourni est vraiment bien fait et vous explique tout ce qui est visible depuis le rooftop.

N’ayant pas pris le petit-déjeuner de l’auberge, nous sommes parties bruncher ensuite. Une chouette adresse “healthy” végétarienne aux nombreuses options vegan : Superfoods & Organic Liquids à mi-chemin entre le quartier de Mitte et Prenzlauer Berg. Pour une vingtaine d’euros chacun, nous avons pris un jus, un thé vert, un sandwich au pain de seigle, un porridge cru ou un açaï bowl (énorme !), un banana waffle ou une salade. Nous étions vraiment repues après tout ça !

Pour digérer, direction de quartier de Prenzlauer Berg pour se balader. Les rues sont vraiment désertes, ce qui nous a beaucoup étonné tout au long du séjour. Où sont passés les + de 3 millions de berlinois ? L’agitation d’une capitale européenne, qui plus est, l’une des premières puissances de notre continent ? Cela restera un mystère, mais c’était bien plus agréable pour découvrir la ville.

 

Nous avons fini la journée dans un café puis à faire du shopping à Alexander Platz, énorme coeur commercial, où trône la fameuse Tour de Télévision. Nous la voyons dépassé depuis (presque) tous les quartiers de Berlin.

15km de marche plus tard, nous sommes rincées ! Nous avons été dîner chez Suprême, un restaurant situé à deux pas de notre auberge sur l‘Oranienburger Str. Un burger pour Léa, très qualitatif et fait maison (entre 10 et 14€, large choix à la carte) et pour moi un assortiment assez “green” : salade composée (8€), supplément haricots verts et pomme de terre au four (8€ les deux).


JOUR 2

Matinée un peu plus tranquille, nous décidons de prendre le petit-déjeuner à l’auberge. Version “champions” pour consommer salé à 9€ : thé ou café à volonté, yaourt nature, pomme, boisson au choix (jus ou eau plate ou gazeuse), deux toasts de pain de mie, beurre, bol d’oeufs brouillés-tomate fraîche-ciboulette. Histoire de se donner des forces pour la journée à venir !

Nous avions décidé de croiser ce jour tous les hotspots de la ville. Pour ne pas perdre de temps, nous avons choisi de prendre le ticket journée de transport à 7€ (illimité). Attention, ce ticket est valable jusqu’à 3h du matin le lendemain, donc pas sur 24h. Pas très intéressant de l’acheter le soir car il ne sera plus valable au réveil. À 2,80€ le ticket à l’unité pour les zones du centre-ville, c’est vite rentabilisé. Berlin est une ville très étendue, nous avons marché entre 10 et 15km par jour, même en prenant les transports.

Direction le mur de Berlin, véritable galerie à ciel ouvert, l’East Side Gallery. 1,3km de mur restant, tagué, dans le même quartier que le très joli pont orné par deux tours : le pont ObenbaumBrucke.

Très émouvant, et très joli à la fois. Les tags sont bien réalisés et expressifs. Il n’y a pas énormément de monde, donc nous pouvons prendre des photos facilement. Ensuite, nous partons manger chez The Bowl, petite adresse végétalienne au-dessus du magasin bio Veganz. 2 petites assiettes par personne : toasts de tempeh mariné et guacamole épicé (8,90€).

Nous reprenons le métro pour rejoindre CheckPoint Charlie, puis Potzdamer Place, Porte de Brandebourg (où nous assistons à une manifestation iranienne, très bien encadrée sans débordement), Reichstag une nouvelle fois, Under den Linden (grande avenue commerciale) jusqu’à la Cathédrale de Berlin pour atterrir à Alexander Platz à 17h, il fait nuit noire. Cette balade était parfaite puisqu’elle nous a permis de croiser la plupart des lieux inratables, tranquillement, par les grandes avenues toujours plus désertes. Ce n’est pas à Berlin qu’on étouffe ! On se sent en sécurité presque partout, il n’ y a même pas d’heure de pointe dans les transports. 18h30 un vendredi soir, et des trains toujours aussi vides. Tant mieux hein !

Dîner chez Rose Garden, une chouette adresse avec un service impeccable et des prix plus que raisonnables. 46€ pour 2 avec : tapas à partager, une eau gazeuse, un verre de vin blanc, un plat de pâtes végétariennes, une salade césar supplément bacon, deux infusions. Des plats végétariens/vegan à la base, avec des options viandes. Possible d’y manger le matin et le midi aussi, pour des petits-déjeuners/lunchs très en vogue (tartines, avocat, brunch, porridge, muesli, jus etc.).


JOUR 3

Même petit-déjeuner à l’hôtel, nous partons un peu plus tôt pour cette dernière journée qui sera plus tranquille. Une vilaine infection à l’oeil me brouille les premiers kilomètres parcourus mais sera vite résolue. Nous allons dans la meilleure boulangerie de la ville selon mon guide : Zeit Für Brot où nous achetons bretzels et pain de seigle allemand (volkornbrot). Ensuite, nous nous dirigeons au nord pour retourner au Prenzlauer Berg. En 2 visites, nous n’avons pas réussi à aimer ce quartier dont on m’avait tant parlé. De jolies rues, certes, mais très longues sans trop savoir où elles nous menaient. Nous en profitons pour y déjeuner : des bagels “fitness” chez Coffee Fellows. C’est une chaîne à Berlin, nous en avons croisé plusieurs.

Balade digestive afin de trouver le Kulturbrauerei. Dommage, c’était dimanche et donc tout était fermé ! Cependant, c’était très joli, le ciel était dégagé et les lumières de fin de journée (15h) reflétaient sur la brique rouge allemande. Le froid devient compliqué à gérer, nous obligeant à nous réfugier quelques minutes dans le cinéma de ce mini village. Jour d’évènement, cela doit être vraiment chouette !

Nous décidons de rallier le centre culturel à la cathédrale, avant qu’il ne fasse complètement nuit. Nous ne pouvons pas partir sans la voir de jour ! 3km avec un froid glacial pour y parvenir, mais cela valait le coup. Tout est visible dans la vidéo. Sur le chemin, nous passons dans des rues résidentielles, nous croisons des bonnes adresses, des immeubles un peu délabrés… Le charme de Berlin, qui nous plonge dans l’histoire à chaque coin de rue. Néanmoins, tout est très propre, et mis à part des poubelles de papiers bien rangées et des sapins à ramasser, nous n’avons pas de mauvaises surprises. Ah, le modèle nord-européen !

Pause obligatoire chez Rose Garden qui est juste à côté, cette fois-ci pour un thé et un chocolat chaud, nos bretzels achetés le matin même afin de se thermoréguler avant de rentrer à l’hôtel. 3 à 4€ les boissons chaudes, semblable aux tarifs français en province. Le froid arrive (ressenti -4°C) à point nommé puisque nous repartons le lendemain. Nous avons pu profiter de 2 vrais jours de balades sans devoir se couvrir outre mesure.

Dîner dans un restaurant tout près de l’auberge pour ne pas se fatiguer veille du départ. Nous choisissons une adresse servant des plats allemands traditionnels. Je n’aurais pas pu rentrer en France sans goûter cette salade de pommes de terres aux cornichons chez Keyser Soze. J’y ai ajouté un poulet et légumes grillés, Léa a choisi les saucisses-moutarde et pommes de terre. Les tarifs sont aussi très raisonnables (8-10€ chaque plat, 4-5€ les accompagnements), par contre, le serveur nous pousse gentiment à laisser un gros pourboire (presque 2€). Je lui laisse 1€ sans trop savoir si c’est une pratique normale ici. C’était la première et seule fois que cela nous arrivait.


JOUR 4

C’est le départ. Nous rendons la chambre vers 8h30 puis partons petit-déjeuner dans une dernière bonne adresse berlinoise avant de partir. Nous allons chez Tinman, ouvert depuis cet été, juste en face de Rose Garden. Comme partout ici, il y a des espaces de co-working dans les cafés. Nous trouvons à la carte des jus, tartines, sandwichs, porridge, boissons chaudes, salades, açaï bowl, muesli… Pour changer !

J’opte pour la tartine salée avocat, champignons, roquette et un thé à la menthe fraîche (cela fait toute la différence). Léa choisit la tartine de banane, beurre de cacahuète et noisettes, avec un smoothie “green” et un thé à la menthe aussi. 10-15€ chacune ! On recommande, en plus, les gérants sont anglais.

Direction l’aéroport, toujours sur la ligne de métro (très appréciable) S9 pour nous envoler vers la France !


J’espère que cet article vous a plu, qu’il n’a pas été trop long, et qu’il vous a permis de vous immerger dans le “tumulte” berlinois. J’ai vraiment apprécié découvrir cette ville qui est un peu boudée par les touristes (tant mieux, on n’étouffe pas au moins !). Toutes les photos ont été prises par mon Sony Alpha objectifs 28-70mm et 50mm. Ce qui n’est pas visible dans l’article est dans la vidéo.

Enjoy !

Suivre:

6 Commentaires

  1. Léa
    16 janvier 2018 / 12 h 21 min

    Superbe article ! Il reflète notre petit week end au cœur de l’hiver. On ressent l’amour que l’on a pour voyage qui plus est ensemble. ❤️

    • Tiffany-Skye
      27 janvier 2018 / 20 h 02 min

      Tellement hâte de reprogrammer la suite de nos aventures <3

  2. Ballé-Calix
    16 janvier 2018 / 20 h 48 min

    Un immense merci pour cette parenthèse qui m’a mis pleins d’étoiles dans les yeux et surtout des rêves pleins la tête!
    Votre compte et blog sont juste merveilleux , merci pour le partage que vous faites chaque jour avec nous tous.
    Mes plus tendres pensées,
    Jeanne.

    • Tiffany-Skye
      27 janvier 2018 / 20 h 02 min

      Je vous remercie Jeanne pour votre commentaire !

  3. 17 janvier 2018 / 13 h 28 min

    J’aime beaucoup ton immersion tumultueuse ^^ j’adorerais découvrir cette ville..

    • Tiffany-Skye
      27 janvier 2018 / 20 h 01 min

      Il faut que tu y ailles 😀